Riflemen

Plus de 20 ans d'ancienneté pour l'association Riflemen, destinée aux jeux de figurines historiques.

Derniers sujets
» Partie du 1 / 04
Hier à 19:35 par pres

» Attention partie du 18 !!!
Ven 17 Mar - 22:06 par pres

» Le 18 / 03 et le 1/ 04
Ven 17 Mar - 22:04 par phil

» LES TROUPES DU CLUB
Ven 17 Mar - 16:34 par Rommel

» commande Essex
Dim 12 Mar - 9:44 par phil

» A quand la prochaine ?
Ven 10 Mar - 21:51 par Jean-Philippe

» partie du 22 / 02
Mar 21 Fév - 21:16 par lasalle

» Partie du 17 / 02
Ven 17 Fév - 20:05 par lasalle

» 13 /02 dernière minute
Lun 13 Fév - 9:11 par pres


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

un air de campagne...

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 5 sur 5]

101 Bien parlé Philippe :) le Lun 14 Déc - 19:57

Bonne idée que tout ça.
On peut aussi envisager quelques unités tenace pour représenter un peu le dernier carré ?

Voir le profil de l'utilisateur

102 bon Ok le Lun 14 Déc - 22:27

d'accord avec l'ensemble de vos propositions.
J'espère juste pouvoir faire tirer ma garde parce que juste faire "ouh" c'est par marrant Twisted Evil ...

au fait est ce que quelqu'un a vu Près ???

Pendant qu'on y est , fixons la date de ce rendez vous à Ok Corral pirat en Janvier bien sûr !!!

Voir le profil de l'utilisateur

103 quelques questions le Mar 15 Déc - 12:21

Phil et alex, quels étaient vos chefs sur votre partie (moyen, bon mauvais) ?
Dim, avec quoi pourrait-on reconstituer un peu la garde russe ? (cav et inf par rapport aux volume historique d'origine) ?

Voir le profil de l'utilisateur

104 quelques principes pour tous le Mar 15 Déc - 12:48

trois divisions de cav max (max 8 unités par div)
Des div d'infanterie toutes entre 10 et 12
max deux batteries par div, min 1
Je rappelle que chaque troupe vaudra 1 exceptionnellement (tant cosaque que tirailleur que ligne) et que les seuils de démoralisation seront donc simples (moitié plus 1, si chiffre impair, arrondi à l'inférieur)
Pour les français, on rajouterait :
Infanterie
2 btns JG 3-4
5 tirailleurs feu inexp
3 btns léger 3-3 ou 4-1
30 btns seconde ligne 3-2
Cavalerie
1 cav lourde 2-4 imp
3 cav moyenne 2-3 imp
5 cav légère 2-3 imp
Soit un total sauf erreur de 87 troupes d'origine ( je réécris les ODB améliorés) plus 49 nouvelles, soit 136, ce qui devrait faire 13 ou 14 div (si c'est trop on peut enlever 10 infanteries)

Pour les Alliés
garde prussienne à 10 unités
5 btns gren 4-4
1 btn gren garde 4-4 fat
1 jagger tir exp 4-1 carabine
1 batt 12 5
2 cuir 3-5
garde russe recomplétée de 3 unités

je finis plus tard...

Voir le profil de l'utilisateur

105 Re: un air de campagne... le Mar 15 Déc - 15:24

De notre côté :
- Div de jeune garde = bon
- Div de cavalerie légère = moyen
- Div française = moyen
- Div française = moyen
- Div Bavarois = mauvais


(C'est indiqué sur la feuille avec les pertes que je t'ai donné normalement).

Voir le profil de l'utilisateur

106 Re: un air de campagne... le Mer 16 Déc - 0:35

Je n'ai pas pu me connecter au blog pendant 2 jours et quand enfin j'ouvre le post "campagne", c'est la révolution !
Ca n'a plus rien à voir avec le scénario original...
L'intérêt d'une campagne c'est de pouvoir vivre dans la deuxième bataille les conséquences de la première, là, c'est tout autre chose, la victoire française est diluée dans un flot de renforts alliés (et français ?!) qui effacent les résultats obtenus.
Il me semble que l'on peut renforcer les alliés avec quelques renforts (corps de réserve prussien et surtout historique) à discuter.

Voir le profil de l'utilisateur

107 Re: un air de campagne... le Mer 16 Déc - 8:54

Ronie, pour répondre à ta question:
-La garde à pied russe à effectif complet compte 12 bataillons de grenadiers, 4 de jagers, 2 batterie de 6 et une de 12 (nous avons joué 8 bataillon de grenadiers, 2 jagers et une batterie de 12).
-Pour la cavalerie, elle compte 2 cuirassiers (déjà sur table samedi), 1 hussards, 1 dragon, 1 cosaque et 1 ulhan et la batterie à cheval qui va avec.

Voir le profil de l'utilisateur

108 les absents ont toujours tort ? le Mer 16 Déc - 10:20

le monde ne s'est pas arrêté de tourner pendant ta "panne" président
Nous en avons discuté sur le retour, prés, rejouer la suite, sans vrai rééquilibrage, n'a pas d'intérêt pour les Alliés, (ça va être un ball-trap) il doit nous rester 7 batteries, et notre garde a perdu la moitié de ses effectifs. On pourra toujours rajouter de la landwher, quel intérêt ? Si nous ne rajoutons pas de troupes, il nous en reste 62, pour 5 joueurs... 12 par joueur, peu motivant.
Je l'affirme, mais peut être que les autres alliés pourront aussi se positionner fermement, je reconnais la défaite de la première manche, rejouer la suite avec quelque landwher en plus seulement n'a aucun intérêt.
Quant aux français, j'imagine le plaisir à tuer de la milice avec les 12 et 4 fat de la garde, mais ne serait-il pas mieux de rééquilibrer les choses? Nous avions imaginé une campagne équilibrée,,, il n'en a rien été, et sans doute que le talent était Français ce jour là en plus. Il n'est pas évident de nous réunir tous les neuf, je préférerais nous voir autour d'une bataille avec suspens... qu'autour d'un lâcher de gallinettes cendrées sans défense

Voir le profil de l'utilisateur

109 Re: un air de campagne... le Mer 16 Déc - 11:32

Clairement ça ne vaut pas le coup de jouer la seconde manche en l'état actuel. Et l'arrivée de quelques bataillons de milice ne changera rien.
C'est de plus me semble-t-il logique, qu'après une telle défaite, l'armée vaincue se réorganise et reconstitue ses troupes (et laisse à l'adversaire le temps d'en faire de même).

Voir le profil de l'utilisateur

110 Attention Près le Mer 16 Déc - 12:20

les Rilfemen c'est + le parti socialiste que les Republicains Very Happy
c'est la démocratie ...
Blague à part je partage l'avis des alliés ...
ils ont été humiliés au 1er round... laissons les se relever pour les achever au 2ème.
A vaincre sans péril....... Wink

Voir le profil de l'utilisateur

111 Re: un air de campagne... le Mer 16 Déc - 12:50

Je suis d'accord pour un rééquilibrage (pas que de la landwer, quand je dis réserve, on peut penser effectivement à la garde prussienne !) mais ai-je bien lu ? 14 divisions du coté français ? Plus qu'au départ ! est-ce seulement jouable correctement, 4 divisions par personne ? et surtout avec de telle quantité il n'y aura aucun résultat décisif en un jour !...
De plus, les conséquences de la partie précédente seront totalement diluées, ça n'aura plus qu'un "vague lien" avec la première bataille ?

N'est-il pas ?

Voir le profil de l'utilisateur

112 Re: un air de campagne... le Mer 16 Déc - 13:32

Suite à une discussion téléphonique, le comité directeur va se réunir et trouver une solution équilibrée et démocratique autour d'un verre .
A+

Voir le profil de l'utilisateur
Les conséquences ne sont pas dilués : les Français ont gagnés, les différentes propositions pour les améliorer ne sont pas mal du tout (généraux meilleurs, impetus, etc), pas la peine de dépasser les 10 divisions du départ.

Et les Alliés, même remis à niveau par des troupes de secondes ligne et une réserve de garde, sont quand même handicapés.

Voir le profil de l'utilisateur

114 Re: un air de campagne... le Jeu 17 Déc - 21:44

Bon j’ai une nouvelle proposition pour rendre la deuxième manche jouable tout en tenant compte du résultat et de la situation née de la première :
-Toutes les unités perdues par les deux camps reviennent mais subissent un malus de -1 sur leur facteur (un bataillon de ligne 3/3 revient mais ne vaut plus que 2/2). De cette façon, on tient bien compte de la victoire indiscutable du camp français. Ça parait historique, les bataillons ne sont jamais réellement détruits mais simplement mis hors de combat par la fuite d’une partie des hommes, d’autres sont blessés,…Les troupes qui avaient un brittle à la fin de la première manche ne seront que skeletton. Ce sont donc bien les divisions qui ont joué la première manche qui jouent la revanche.
-Pour rendre compte de la poursuite et de la débandade finale, 13 bataillons alliés ne reviendront pas (soit environ 25% des pertes), ces pertes seront également réparties sur les divisions alliés (les plus grosses divisions pourront en perdre deux pour arriver à 13). Ces bataillons éliminés seront au choix des alliés. En 1813, la cavalerie française ne peut engager une poursuite très efficace mais les troupes les plus fragiles et les moins aguerries n’auront sans doute pas envie de remettre ça.
-Aucun avantage pour les troupes françaises survivantes. Elles ont désormais la supériorité numérique et qualitative.
-Après une telle raclée, il me parait logique sur le plan historique que les alliés se replient sur une position défensive et attendent les français qui eux souhaitent achever le travail. Donc les français auront un ordre d’attaque, les alliés un ordre de tenir sur une position défensive définie préalablement par les deux concepteurs du scénario. Si cette option est rejetée, il faudrait envisager de limiter les effets de la poursuite et ne plus éliminer les 13 bataillons alliés.
-Les objectifs de victoire seront différents pour les deux armées, les alliés auront à défendre un périmètre défensif donné, si une partie des divisions françaises (disons 3) se trouvent dans ce périmètre, la victoire est pour eux, dans le cas contraire, la situation de l’armée alliée est rétablit.

Voilà, je pense que c’est une solution globalement modérée. C’est jouable pour les alliés, les français conservent le bénéfice de leur victoire, c’est une vraie suite de la première manche et historiquement la situation se justifie.

Voir le profil de l'utilisateur

115 Re: un air de campagne... le Jeu 17 Déc - 22:03

bravo !!!

Voir le profil de l'utilisateur

116 Re: un air de campagne... le Jeu 17 Déc - 23:26

Bonne idée oui, mais par contre cela veut dire que vous allez avoir des bataillons de landwer 1/1... (commandé par Serge en punition ? :p).

J’aimais bien l'idée de l'upgrade des chefs, on peut le limiter à 1 par camp : un chef meilleur côté Français et un chef moins bon côté Alliés.

Voir le profil de l'utilisateur

117 Re: un air de campagne... le Ven 18 Déc - 6:55

Certes, nous aurons des bataillons très fragiles mais si l'on choisit de combattre sur un terrain défensif à notre avantage et avec pour objectif de défendre, cet inconvénient est largement compensé. On peut même voir les choses autrement. Les français auront à affronter des unités en ligne derrière des abris ou dans des bois (un Jagger autrichien ou russe, tireur expérimenté, avec carabine, en ligne derrière un abri, c'est 6 au feu à courte portée, 5 à longue, l'équivalent d'une batterie de 12, un bataillon autrichien dans la même situation vaut 5 fat au feu, un élite de la garde vaut 5).
De plus, tu te doutes bien que parmi les 13 bataillons que nous allons supprimer ces unités très fragiles seront les première à partir. Au final, nous aurions 4 bataillons concernés par cette situation, à nous de nous débrouiller avec: soutien arrière, en ligne derrière un abri ou écran pour d'autres unités.
Quant à up grader les chefs, je vois mal comment on peut l'expliquer, celui qui était bon ne devient pas moins bon en quelques jours (les deux batailles ayant lieu à quelques jours d'intervalle). Après, on peut admettre que votre général mauvais est remplacé par un moyen.
Sincèrement, je pense que vu les résultats de la première manche il est logique d'aboutir à une situation d'attaque/défense avec des alliés bien entamés mais qui ont pu choisir une bonne position défensive car la poursuite française en 1813, c'est plus ce que c'était. Après, les objectifs différents rendent la partie jouable pour les alliés. Le plus délicat sera de définir le terrain. Mais Président Chubaka et maitre Yoda le gris vont trouver une solution.

Voir le profil de l'utilisateur

118 Pas faux. le Ven 18 Déc - 9:26

Oui certes.

Concernant les chefs, on peut imaginer un chef abbatu côté Alliés qui est remplacé au pied levé par un moins bon.

Côté Français cela peut être le limogeage d'un et le remplacement par un subalterne qui a fait ses preuves lors des derniers combats.

Voir le profil de l'utilisateur

119 très bien... Mais le Ven 18 Déc - 11:40

Nous avons tous connu des parties défense-attaque, ou le défenseur s'accroche au terrain défensif qui le rend plus fort, mais qui le prive de toute initiative et stratégie, et qui perd forcément à la fin. Les alliés auront donc leurs troupes planquées derrière un mur à attendre que la mort frappe, distribuée par les 15 batteries françaises ?
Donner l'avantage qualitatif aux français, renforcé de l'avantage quantitatif privera les alliés de toute initiative, n'en doutez pas.
J'ai peur que la partie manque cruellement d'intérêt. D'accord, il ne faut pas modifier le sens de la bataille, mais il faut quand même maintenir un plaisir de jeu, et je parle des deux camps. Je pense qu'il faut redonner une part d'initiative aux alliés, des objectifs à conquérir, je continue de penser à des renforts, mais si je suis seul...

Voir le profil de l'utilisateur

120 effectivement ... le Ven 18 Déc - 14:59

je partage l'avis de crinière argentée..
Etre dépourvu d'initiative n'est pas très attrayant !
Le mieux est peut etre de faire un mix entre vos différentes propositions:
en ajoutant un peu plus d'éléments de defense pour les alliés (mais pas trop), en prenant en compte la proposition de Dim sur la résuréction de certaines unités mais à -1...
A voir si l'on rajoute une division de renfort coté allié ou non, vérifier qu'il y ait quand même une certaine équité et que ça reste intéressant à jouer pour tout le monde... Rolling Eyes

Voir le profil de l'utilisateur

121 Re: un air de campagne... le Dim 20 Déc - 12:03

Bon, on va donc se réunir ; autour d'un verre entre concepteur pour trouver une solution, car par internet ça avance pas beaucoup...
A+

Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 5 sur 5]

Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum